OU LA SOURIS NOUS AIDE A COMPRENDRE LES ORIGINES DE L’AUTISME par Laurent Fasano

 C’est avec son doctorat en poche que Laurent Fasano rejoint l’Université Rockefeller de New-York pour un stage post-doctorat. Directeur de Recherche au CNRS, il dirige depuis 2006 une équipe de recherche au sein de l’Institut de Biologie du Développement de Marseille (UMR n°7288 Université d’Aix-Marseille-CNRS). Ses travaux de recherche visent à identifier et comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans le développement normal d’un organisme. Sur le plan clinique, leur connaissance est essentielle pour la compréhension des processus pathogéniques à l'origine de malformations congénitales. Depuis 2015, il coordonne le programme doctoral Européen RENALTRACT [Horizon 2020 – A Marie SKLODWOSKA-CURIE Action Innovative Training Network (n°642937)] qui s’intéresse au développement normal et pathologique du tractus rénal. Récemment, Il a coordonné un consortium international dont les travaux, réalisées chez l’homme et la souris, ont permis d’identifier TSHZ3 comme un nouveau gène lié aux troubles du spectre autistique et à des anomalies  en cliquant sur ce liencongénitales du tractus rénal.

Lire les articles en cliquant sur ce lien