Edito de Philippe Raffin, Gouverneur 2020-2021

Chers amis

Le mois de septembre est le mois de la rentrée des classes, la fin des vacances d’été, La reprise du travail pour certains d’entre vous.

C’est aussi à ce moment réellement que la reprise des réunions statutaires des clubs reprenne après une période estivale propice au farniente et aux barbecues.  

Les réunions des clubs se sont faites un peu plus rares ces derniers temps à cause du confinement mais vous en avez profité pour préparer l’année 2020/2021.

Mais nous devrions pouvoir nous retrouver ”pour de vrai” prochainement. Comme vous le savez l’université d’été se déroulera le 12 Septembre à Mandelieu et ce sera une incroyable opportunité de se retrouver après cette longue période. Cette journée de formation regroupe les séminaires Fondation, effectifs, image publique, qui sont des formations obligatoires, mais aussi ce qui n’a pas pu être fait lors de l’assemblée de district annulée à cause du confinement à savoir la formation des secrétaires, trésoriers, chef du protocole, mais aussi la jeunesse, l’informatique et les nouveaux rotariens.

Bref 9 opportunités de se retrouver et de parfaire votre formation rotarienne sur des sujets variés L’équipe de district a fait un énorme travail pour vous proposer des formations nécessaires pour bien connaitre le Rotary et donc pour vous aider à ”Ouvrir des opportunités”.

J’ai hâte de vous retrouver nombreux le 12 Septembre à Mandelieu-La-Napoule.    

Le mois de septembre est le mois dédié a L’alphabétisation et l’éducation de base un des 6 axes stratégiques de la fondation. 
Vous avez peut-être prévu une action dans ce sens si ce n’est pas le cas, pensez-y. 
De nombreux clubs se sont donnés comme objectif de travailler en direction de cet axe. Différentes actions sont organisées dictées, joutes oratoires, concours de nouvelles etc … 

Cette année au sein du district une commission est là pour vous aider et vous donnera d’autres pistes de réflexion. 

Dans un premier temps il faut faire la différence entre Alphabétisation et Illettrisme :

L’alphabétisation, c’est apprendre à lire, écrire et calculer. 

L’illettrisme, après avoir été scolarisées les personnes n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture, du calcul.

On pense souvent que l’alphabétisation et/ou l’illettrisme concerne les pays en voie de développement et que nous en France nous ne sommes pas concernés. 

7 % de la population adulte âgée de 18 à 65 ans ayant été scolarisée en France est en situation d’illettrisme, soit 2 500 000 personnes en métropole.

Sur ces 2 500 000 personnes en situation d’illettrisme :

  • La moitié a plus de 45 ans. Attention aux idées reçues qui limitent ce phénomène aux classes d’âge les plus jeunes alors que les difficultés augmentent avec l’âge.
  • Plus de la moitié exerce une activité professionnelle. La lutte contre l’illettrisme touche donc de très près le monde du travail, de l'entreprise.
  • 71 % d’entre elles parlaient uniquement le français à la maison à l’âge de 5 ans. Attention aux idées reçues qui assimilent illettrisme et immigration.

Vous le savez les actions du rotary sont dirigées pour tendre vers un monde en paix.
Maitriser l’écriture et la lecture permet de comprendre le monde d’y agir socialement, culturellement et politiquement. 
Aider les enfants (ou même les jeunes adultes voire les adultes) à l’apprentissage de la lecture c’est leur donner plus de chance pour chercher et trouver un travail, pour s’intégrer socialement, pour vivre libre.
Ne négligeons pas cet axe qui peut nous permettre de façon simple mais efficace de travailler vers un monde en paix.

Mais c’est dans les couches les moins aisées de la population que les personnes analphabètes se retrouvent le plus et pas forcément dans la population issue de l’immigration comme certains tentent de le faire croire.
Aidons nos prochains à travailler sur la parole, sur le livre et la lecture, sur l’apprentissage de la langue qu’elle soit maternelle ou celle du pays qui accueille.

Mais nous pouvons aussi aider à l’apprentissage en permettant à des jeunes enfants dans les pays en voie de développement d’avoir du matériel scolaire, de pouvoir se rendre a l’école, souvent à plusieurs heures de marche, d’avoir un repas pour tenir la journée. Ce n’est pas uniquement en leur apprenant à lire que nous pouvons les aider mais en leur permettant de faire leur apprentissage dans de bonnes conditions. 

Apprenons à parler développons les cours de théâtre. Favorisons l’accès aux bibliothèques etc …  

Nos actions d’alphabétisation doivent s’adresser à toutes les personnes adultes analphabètes et illettrées. Des hommes et des femmes, jeunes et âgés, français et étrangers… qui ne savent pas ou mal lire et écrire notre langue mais aussi la leur.

Des personnes qui ne sont jamais été à l’école, ou n’ y ont été que quelques années, ou y ont été plus longtemps mais sans y acquérir les savoirs de base correspondant au niveau de fin de scolarité primaire, et ce dans aucune langue : ni en français, ni dans leur langue maternelle, ni dans leur langue de scolarité.

L’alphabétisation, une action (inter)culturelle qui doit mobiliser les rotariens. Alors si vous n’y avez pas encore pensé ce n’est pas trop tard 

Un peuple instruit est un peuple qui réfléchit, qui analyse, qui progresse, se développe. 

Et je terminerai par une citation de Nelson Mandela  

"L'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde. » 

Alors en 2020/2021 ouvrons l’opportunité pour tous ceux qui en ont besoin d’avoir accès à l’éducation.

 

Philippe Raffin
DG 2020-2021 - RID1730