Billet de Joël GIACCHERO

Temps de Noël, temps de l’attente, temps de la fête et des cadeaux, temps du retour à l’enfance, à ses illusions, à sa joie, à son innocence.

Qu’offrir ? Beaucoup ou peu ? Que manger, maigre ou gras ? Qui recevoir ?

Maïmonide, philosophe juif du XIIème siècle dans l’Andalousie musulmane, apporte un élément de réponse : « Vous pouvez manger du porc, boire du vin. Comme le dit Jésus, ce n’est pas ce qui entre en l’homme qui le souille, c’est ce qui en sort. Gardez vous toutefois des deux plus grands défauts de l’homme, qui sont l’avarice et la prodigalité ».

Et si chaque famille qui festoie en cette sainte nuit recevait à sa table, comme le suggère le Pape François, un réfugié de quelque nationalité qu’il soit, notre vision du monde en serait peut-être changée ?

Un bon Noël à tous

Joël GIACCHERO