Message du président du conseil d’administration de la Fondation - Gary C.K. Huang

Vous avez certainement entendu parler de l'extraordinaire accomplissement du Kenyan Eliud Kipchoge en octobre dernier, à Vienne. Il est devenu le premier homme à courir un marathon en moins de 2 heures, au grand étonnement des experts qui ont longtemps cru l'exploit physiquement impossible. Mais le succès de Kipchoge est aussi à mettre au crédit de son équipe qui l'a soutenu jusqu'à la ligne d'arrivée. Je pense notamment aux lièvres qui se relayaient régulièrement à ses côtés et qui l'ont aidé moralement, et à ceux qui veillaient à ce qu'il reçoive l'énergie et l'hydratation nécessaires pendant la course.

À l'instar d'Eliud Kipchoge, le Rotary est porté par une formidable équipe qui nous aide à franchir le dernier kilomètre vers un monde sans polio. Cet effort n'aurait pu être possible sans la générosité et l'énergie de nos remarquables membres.
Nous nous réjouissons de la certification par l'Organisation mondiale de la Santé de l'éradication du poliovirus sauvage de type 3. Trois ans se sont écoulés sans qu'aucun cas de poliovirus sauvage ne soit déclaré sur le continent africain.

Cette région pourrait donc bientôt être certifiée exempte de poliomyélite.

Le dernier kilomètre de notre voyage est difficile, je vous le concède. Le Pakistan et l'Afghanistan représentent des défis complexes, mais nous sommes aguerris à ces problématiques d'ampleur. Chaque fois qu'un objectif nous paraissait hors de portée, nous avons su, collectivement, répondre à l'appel.

Mais la course n'est pas terminée. Et telle l'équipe qui a assuré le triomphe d'Eliud Kipchoge, nous devons rester concentrés sur la mission à accomplir.

Seuls les hommes et les femmes de caractère sont capables de mener à terme une tâche ardue. C'est maintenant que nous avons le plus besoin les uns des autres. Dans le Dao de jing, Lao-Tseu écrit : « Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. »

Mais il s'achève aussi par un pas qui requiert autant de courage que le premier !

Marquons l'Histoire. La ligne d'arrivée est à notre portée !