Editorial de Ian Riseley, Président du Rotary International

L'un des principaux attraits de toute convention du Rotary est la diversité des personnes que vous y rencontrez. Que vous vous rendiez à un atelier, exploriez la Maison de l'amitié ou preniez le temps de déjeuner, vous rencontrerez des Rotariens du monde entier, parfois dans leurs tenues traditionnelles, s'exprimant dans toutes les langues imaginables. Vous vous y amuserez et c'est un élément important de l'attrait du Rotary : nous sommes tous différents et, malgré tout, nous formons une grande famille.

Cet esprit de communauté, essentiel pour le Rotary, définit également Toronto qui accueillera notre convention en 2018. Toronto est l'une de mes villes préférées. C'est un endroit où près de la moitié de la population est originaire d'un autre pays, où plus de 140 langues sont parlées par 2,8 millions d'habitants et où vous trouverez toujours quelqu'un pour vous tendre la main. En plus d'être propre, sûre et amicale, Toronto est une ville touristique formidable avec le lac Ontario, ses restaurants, ses musées et ses quartiers à explorer.

La convention 2018 promet déjà d'être l'une de nos meilleures. Nos commissions Convention et Hôte travaillent d'arrache-pied pour vous proposer des conférenciers renommés, des divertissements de premier plan, des ateliers instructifs et de nombreuses activités à travers la ville. Vous trouverez forcément quelque chose à faire à Toronto et je vous encourage, comme Juliet et moi allons le faire, à venir en famille. Et si vous planifiez votre visite à l'avance, vous pourrez faire des économies en profitant de tarifs réduits disponibles jusqu'au 15 décembre.

Même si Toronto a beaucoup à offrir, c'est évidemment la convention en elle-même la véritable attraction. C'est une occasion unique de recharger vos batteries rotariennes, de voir de vous-même ce que font les clubs du monde entier et d'être inspiré pour l'année à venir. Pour en savoir plus, consultez riconvention.org/fr et trouvez l'inspiration à tous les coins de rue à la convention 2018 du Rotary à Toronto.