Editorial de Ian Riseley, Président du Rotary International

Les Nations unies ont été fondées il y a soixante-douze ans, pour « préserver les générations futures du fléau de la guerre [...], pratiquer la tolérance [et] vivre en paix l'un avec l'autre dans un esprit de bon voisinage ».

Malgré ces nobles aspirations et des générations d'efforts pour atteindre ces objectifs, le « fléau de la guerre » demeure : L'année dernière, plus de 102 000 personnes sont mortes dans 40 conflits armés dans le monde, et certains durent depuis au moins 50 ans. Le terrorisme, l'intolérance, la tragédie des réfugiés et la dégradation de l'environnement sont aujourd'hui des menaces qui affectent le monde entier.

Ensemble, nous semblons plus proche que jamais d'atteindre les buts que nous nous sommes fixés en 1945, animés alors d'une ambition et d'un optimisme forts. L'espoir existe toujours tant qu'il y a des femmes et des hommes déterminés à façonner un avenir plus pacifique – pas seulement les gouvernements, mais aussi chacun d'entre nous. Aujourd'hui, le Rotary se situe parmi les organisations les mieux placées pour avoir un impact réel et durable pour la paix : au travers de chacun de nos axes stratégiques et programmes, comme les bourses du Rotary pour la paix. L'eau, l'assainissement, la santé, l'éducation et le développement économique sont des facteurs interdépendants sources de conflits - ou des moyens permettant de les enrayer.

Pour mobiliser nos actions dans ces domaines et optimiser leur impact pour la paix, il est essentiel de comprendre ces interactions et de monter des actions adaptées.

À cette fin, nous avons programmé une série de six conférences présidentielles sur la paix entre février et juin au Canada, au Liban, au Royaume-Uni, en Australie, en Italie et aux États-Unis. Ces conférences exploreront la construction de la paix : Nous aborderons des stratégies pour bâtir la paix au travers de l'action des Rotary clubs et des districts. Cinq conférences d'une journée nous éclaireront sur les relations entre la paix et un des axes stratégiques du Rotary. Lors de la première conférence, à Vancouver, nous réfléchirons au lien existant entre la paix et le développement durable, un sujet particulièrement important pour le Rotary.

Vous pouvez consulter le programme complet et vous inscrire sur my.rotary.org/fr/news-media/office-president/presidential-conferences.

Les objectifs sont clairs : aider les Rotariens à trouver des moyens de faire avancer la paix par des actions, apprendre auprès d'experts et renforcer nos capacités à bâtir la paix. J'ai l'espoir et la conviction que ces conférences nous permettront de nous rapprocher d'un monde en paix et d'incarner Le Rotary : un impact réel.