Edito de Jean Jacques Titon, Gouverneur 2019-2020

Mes chers amis, 

C’est avec un très grand plaisir que je m’adresse à vous aujourd’hui ; vous aviez l’habitude de lire les éditoriaux du gouverneur … Vous pourrez désormais également les écouter !

Loin de l’idée du gadget qui introduit un changement de forme … juste pour changer, il est apparu important, pour l’équipe Communication du district et plus particulièrement celle en charge de notre courrier mensuel, de mettre en œuvre opérationnelle la devise de notre Président du Rotary International Mark MALONEY : LE ROTARY CONNECTE LE MONDE ! Cette connexion doit s’inscrire non seulement dans nos propos mais aussi dans leur concrétisation et dans la preuve tangible de leur utilité. 

Ainsi, nous introduisons pour ce premier numéro de l’année 2019/2020 une formule mixte puisque, en complément de ce podcast, vous trouverez ou retrouverez dans votre publication, les rubriques « habituelles » mais aussi quelques nouveautés qui en annoncent d’autres que vous découvrirez au fil des prochains mois.

N’oubliez pas que ce COURRIER DU DISTRICT est le vôtre ; comme l’a fort bien défini Diny lors de l’Assemblée de Formation de District, ce ne sont pas qu’une dizaine de rédacteurs qui concourront à son succès, permettez-moi de dire, à son renouveau ! Ce sont bien 1500 chroniqueurs potentiels qui peuvent faire vivre et donner du sens à ce support selon moi trop longtemps déconsidéré… 

L’année rotarienne commence pour chacun d’entre nous : les équipes sont en place, les clubs sont motivés, les projets sont nombreux … Mes visites des quinze groupes de clubs de notre district m’ont permis non seulement de prendre contact avec les présidents 2019/2020 (notons que l’immense majorité était présente lors de ces rencontres) mais également d’évaluer avec chacun d’entre eux et pour chaque club, son état statistique (le nombre de membres présents, l’âge moyen, la proportion actifs/non actifs, …), sa dynamique relationnelle (convivialité, implication, promotion) et la vision des intéressés pour cette présidence.

Mes chers amis, grâce à cette approche, grâce à la participation de tous et à l’instar de Jean-Philippe ACKERMANN, JE SUIS OPTIMISTE ! Cessons donc de ressasser les causes de nos difficultés (sans pour autant les méconnaitre…) ; laissons définitivement de côté la formule trop souvent entendue : « c’était mieux avant ! » ; comportons-nous en rotariens, agissons en rotariens ; échangeons, construisons, développons …

Les trois axes que je vous propose (la jeunesse, l’action professionnelle, la vie des clubs) peuvent permettre, entre autres et par leur mise en œuvre adaptée à chaque club, de donner l’impulsion éventuellement nécessaire à un engagement rotarien renforcé voire renouvelé … 

Je vous quitte ici en citant, comme le fit si souvent mon ami Gérard CHARLIER DE VRAINVILLE, un poète, écrivain, dialoguiste français contemporain, Marc CHOLODENKO ; celui-ci notait :

« Personne ne sait ce qu'il se passe aujourd'hui parce que personne ne veut qu'il se passe quelque chose. 

En réalité on ne sait jamais ce qui se passe, on sait simplement ce qu'on veut qu'il se passe. C'est comme ça que les choses arrivent. »

Il ne peut y avoir meilleure illustration de mon ambition : faisons en sorte, ensemble, QUE LES CHOSES SE PASSENT pour nous, en nous, pour nos communautés, pour le ROTARY et pour le monde. 

Très bel été à tous et rendez-vous le mois prochain.