"C’est ce que nous pensons déjà connaître qui nous empêche souvent d'apprendre"

disait Claude Bernard, grand pionnier d'une médecine expérimentale.

A la mi-temps de mes visites de clubs une sorte de diagnostic n'ayant rien de scientifique je vous rassure s’est imposée, et cette maxime résume une partie sensible souvent constatée.

Pour un Gouverneur, l'accueil fraternel et chaleureux des rotariens qui se renouvelle représente une part importante de son mandat, car ressentir l'ambiance qui règne dans le club, y percevoir des impressions permet de rappeler que l'amitié et la convivialité ne règnent avec bonheur qu’en y mesurant l’appartenance au Rotary International, notre grand mouvement dont nous pouvons être fiers avec ses codes et ses engagements.

Justement parlons de ces engagements.

Le Rotarien ne fait-il pas parfois de la prose sans le savoir, et comme Monsieur Jourdain s'il ne réussit pas sans le savoir ses activités rotariennes. Cette locution célèbre du XVIII siècle peut s’appliquer à chacun d'entre nous en maintes circonstances bien sûr c’est pourquoi il nous faut réfléchir à notre niveau de formation rotarienne.

En effet notre qualité de« vieux » rotariens nous autorise souvent à penser tout savoir sur l'éthique et la procédure rotariennes les pratiquer régulièrement et n'avoir pas grand-chose à apprendre et l'on se trompe bien sûr. Quand on est jeune rotarien c’est plus évident lorsqu'on est admis dans un club on ne sait pas toujours précisément ce que l'on vient y faire.

On connaissait le jour de la réunion, le lieu, on n’était pas toujours sûr de l'heure mais on connaissait le tarif de la cotisation encore que...... .

Lors de mon admission un peu solennelle dans une belle soirée dans un beau restaurant, on m'avait donné la devise du Rotary comme on transmet un mot de passe, on m’avait parlé du critère des quatre questions et je l'avais oublié, on m'avait donné un petit livre avec l'histoire du Rotary et je m'étais dit que je le lirais un jour. Je ne savais pas vraiment que le but de cette roue dentée était de privilégier l'action à la fonction et que cette action était de servir l’humanité.

Aujourd’hui nombre d'entre nous pensent qu'il suffit d'aller sur internet, de consulter Wikipédia pour avoir une connaissance encyclopédique sans aller plus loin dans notre réflexion.

Alors je le dis la formation est indispensable au Rotary que l'on soit un ancien ou un jeune rotarien il nous faut nous former pour avoir conscience de la réalité de notre action et de notre réel engagement.

L’on ne peut se contenter d'être superficiel et de paraphraser des discours convenus sur les bienfaits de l'humanitaire ou la bonne conscience du chèque établi.

Lors de nos sessions de formation en novembre je n'ai pas été surpris de constater que la formation donnée sur le Rotary au contraire d'autres formations conventionnelles données par le District n'a pas engendré une grande mobilisation alors je vous demande de réfléchir à cela et de le prendre en compte dans vos choix puisque nous allons refaire cette formation prochainement.

ll y a plusieurs façons de se former au Rotary - tout d'abord bien sûr dans votre club qui se doit de mettre en œuvre une formation au Rotary pour les nouveaux membres qui peut être ouverte à tous les membres pour un rappel salutaire.

Le District peut vous y aider on vous envoyant un "érudit" issu de la commission ad hoc du District.

Il pourra agrémenter cette formation plaisamment.

Et il y a aussi les assemblées de formation de District et la conférence de District qui sont l'occasion de vous imprégner de cette culture rotarienne.

À ce sujet un changement pourrait intervenir prochainement sur le timing de la tenue de ces manifestations utiles à la connaissance rotarienne. Une commission juridique travaille avec le plus grand sérieux à cette question avec le DGN et le DGE et des rotariens sachants choisis de manière plurielle à cet effet.

La date de la conférence de district a été déterminée : ce sera à Fréjus le 4 mai je vous remercie de noter dès maintenant cette date sur vos agendas.

Une autre manifestation importante pour comprendre notre mouvement et se sentir impliqué va se tenir bientôt ce sera la première Conférence Interdistrict avec nos amis italiens, première depuis 1931 et celle de Cannes. Cette fois à SAN REMO, en avril, au Casino avec un programme dédié ayant pour thème la promotion de la candidature des parcs nationaux sud alpins au patrimoine de l’Unesco.

Nous y espérons la venue du Représentant du Rotary à l’Unesco : un moment privilégié pour tous les Rotariens de notre District dans leur ambition d’un Rotary de qualité.

Vous l'avez compris le Rotary se pratique de manière studieuse et c’est ainsi qu'il est efficace et qu'il permet d'optimiser les actions des clubs.

En conclusion rien n'est plus simple que de se poser une question difficile : suis-je vraiment au point sur mes connaissances rotariennes, n'est-ce pas le temps d'y réfléchir de manière conviviale dans mon club ?


Votre Gouverneur,

Gérard Charlier de Vrainville

Courrier du district - Janvier 2019

"C’est ce que nous pensons déjà connaître qui nous empêche souvent d'apprendre"

disait Claude Bernard, grand pionnier d'une médecine expérimentale.

A la mi-temps de mes visites de clubs une sorte de diagnostic n'ayant rien de scientifique je vous rassure s’est imposée, et cette maxime résume une partie sensible souvent constatée.

Pour un Gouverneur, l'accueil fraternel et chaleureux des rotariens qui se renouvelle représente une part importante de son mandat, car ressentir l'ambiance qui règne dans le club, y percevoir des impressions permet de rappeler que l'amitié et la convivialité ne règnent avec bonheur qu’en y mesurant l’appartenance au Rotary International, notre grand mouvement dont nous pouvons être fiers avec ses codes et ses engagements.

Lire la suite...

Message de Barry Rassin

L'action professionnelle, qu'il est parfois difficile de définir, répond néanmoins à une description simple : elle est le point de convergence entre notre vie de Rotarien et notre vie professionnelle, lorsque nous exprimons les idéaux du Rotary dans l'exercice de notre métier.

À mon retour aux Bahamas après plusieurs années passées à gérer des organismes de soins de santé à l'étranger, j'ai été confronté à une réalité criante : le besoin urgent d'un établissement hospitalier moderne doté des technologies de pointe. En l'absence de telles prestations, et incapable de se faire soigner à l'étranger, une partie de la population était privée des soins dont ils avaient besoin. L'expérience que j'avais acquise aux États-Unis me plaçait dans une position privilégiée pour agir et amorcer une profonde transformation de ce secteur dans mon pays.

Lire la suite...

Mois de la formation professionnelle

Et si le modèle des compagnons du Tour de France ou du Devoir constituait la bonne formule de formation professionnelle ? Tu vas certainement me prendre pour un passéiste en pensant, comme le fait chaque génération, que tout est à réinventer. S’il est vrai que chaque monde fabriqué par chaque époque est différent, il n’en demeure pas moins qu’il existe des invariants que l’on ne peut éluder.

Lire la suite...

IMPLIQUER LES JEUNES PROFESSIONNELS

Donnez constamment de la valeur 

Nos membres — y compris les décideurs émergents — ont besoin de comprendre clairement quel est leur intérêt à faire partie du Rotary. 

 

Lire la suite...

Compétences et estime de soi

Dans un pays frappé par un taux de chômage ahurissant et l'un des taux de prévalence du VIH/SIDA les plus élevés au monde, Stella Dongo, aux côtés de Carolyn Schrader du Rotary club de Denver Mile High dans le Colorado, a ouvert la voie dans les domaines de la formation et de l'éducation, donnant ainsi espoir aux femmes et aux jeunes les plus démunis. 

Les Rotary clubs de ces deux femmes se sont associé en 2003 pour lancer des programmes de sensibilisation au VIH/SIDA dans les quartiers pauvres de Harare financés par des subventions de la Fondation Rotary. Mais ces programmes ont permis de détecter un autre problème aigu, le manque de qualifications professionnelles.

Lire la suite...

Stages du Rotary

Les stages du Rotary sont proposés aux étudiants et aux jeunes professionnels jusqu’à 30 ans. 

Les participants peuvent effectuer des stages qui associent leurs objectifs professionnels à une action humanitaire.

  • Pourquoi faire un stage ?
  • À quoi ressemble un stage ?
  • Quels sont les coûts ?
  • Comment postuler ?

Lire la suite...