Thème du mois : développement économique et local

Est-ce une simple lapalissade ?

Non bien sûr, sinon cet exposé n’aurait pas lieu d’exister.

Ceci amène à une autre question : savez-vous qu’il existe des « enfants fantômes » ?
Ce sont des enfants sans identité, car non enregistrés à la naissance.

En droit français, le Code civil accorde la première place de sa composition à la définition du nom de famille. Pas de nom, pas d’existence, pas de droits, pas d’obligations, pas de Code civil !
Vous pensez que ces enfants fantômes sont des cas marginaux, mais non, ils sont des centaines de millions à travers le monde.

Fin 2018, la directrice générale de la Banque mondiale estimait que leur nombre avoisinait les 500 millions et que si l’on ajoutait les adultes, ce sont près d’un milliard de personnes qui sont incapables de justifier de leur identité !

Ils sont privés de l’un des droits de l’homme les plus fondamentaux, celui d’avoir une identité reconnue : ils n’existent tout simplement pas.

N’ayant pas été enregistrés à la naissance, parce que c’était trop compliqué, parce que c’était trop cher, ou parce qu’ils étaient loin de tout, dans des conflits de frontières ou d’ethnies, ils sont des « enfants fantômes » qui n’ont aucun avenir.

L’UNICEF cite le cas de Moussa, jeune enfant peulh, intelligent et brillant élève de CM2 qui vient d’être informé par son maître qu’il ne peut se présenter ni au certificat d’études primaires ni au concours d’entrée en 6ème car il n’a pas d’acte de naissance.

Jugez de son désarroi !  Il n’existe pas…

Que de vies empêchées, d’avenirs entravés par l’absence de ce sésame établissant leur identité.

Sans identité, ces enfants sont généralement privés d’accès à l’éducation, aux soins de santé et sont exposés à l’exploitation et aux abus. Ils sont dans une situation de vulnérabilité extrême.

Sans nationalité, ils sont des apatrides,

Sans lien familial établi, ils ne peuvent être rattachés à leur famille en cas de catastrophe naturelle ou de conflit. La Croix Rouge accomplit des miracles en ce domaine depuis de nombreuses années, mais en l’absence d’identité, rien ne sera possible.
Donner une identité à ces enfants invisibles, les faire sortir de l’oubli, voilà qui est indispensable à leur développement, leur protection et leur insertion dans la société, pour participer au développement économique et local (nous y voici).

L’identité est un droit fondamental et l’UNICEF s’est engagée dans la promotion de l’état civil dans les pays en développement, faisant de l’enregistrement des naissances un axe majeur de son action dans le monde.

 

Citons Robert Badinter, membre du Comité de parrainage de l’UNICEF : « Rien ne saurait justifier le silence qui enveloppe la condition cruelle de ces enfants fantômes. Tout être humain a droit au respect de sa personne et de sa dignité. L’enfant fantôme, parce qu’il n’a pas d’existence légale, est un enfant perdu dans ce monde difficile. Il est condamné, par là-même, à l’ignorance, la misère et le rejet social. »

Cet article a pour but de nous sensibiliser sur une question ignorée de la plupart d’entre nous.

Nos clubs réalisent des actions importantes qui engagent beaucoup de moyens et de fonds dans les pays africains, où résident plus de 40% des enfants fantômes.

Pourquoi ne pas doubler ces actions d’une vision éducative de sensibilisation de la population ?

En Afrique francophone, l’enregistrement de l’enfant à l’état civil doit être réalisé dans un délai de 30 jours à un an après la naissance. Passé ce délai, c’est une lourde procédure judiciaire qui va engendrer l’acte d’état civil libérateur, la sortie du néant.

Néanmoins, la prise de conscience se poursuit et s’amplifie afin d’éviter que ces enfants sans identité continuent à être ces proies idéales tant pour les trafiquants d’êtres humains que pour les recruteurs d’enfants-soldats.

Au Burkina-Faso, un système original a été mis en place : le nouveau-né reçoit un bracelet doté d’un code à bulle unique et infalsifiable. La sage-femme flashe ce code à bulle avec son portable, ainsi qu’un formulaire renseignant l’identité de chacun des 2 parents. Le tout est transmis à l’état civil de la mairie la plus proche qui enregistre la naissance.

L’éradication du fléau des enfants fantômes est donc possible. 

Il s’agit-là d’une tâche majeure, tant il est vrai que l’état civil est le 1er des droits, celui qui permet d’accéder à tous les autres : l’éducation, la santé, la citoyenneté…

Les rotariens, souvent en contact avec ces populations, peuvent apporter un indéniable soutien didactique dans ce domaine.

 

Chantal PASQUALINI
RC NICE RIVIERA COTE D’AZUR
PDG 2008-2009

Courrier du district - Octobre 2019

Edito de Jean Jacques Titon, Gouverneur 2019-2020

Mes chers amis, 

Parler, comme le veut notre calendrier rotarien pour le mois d’octobre, de développement économique et local relève d’un véritable challenge tant ce concept et ses applicatifs connaissent des approches et des déclinaisons diverses...

Lire la suite...

Version Audio - Edito août 2019 - Gouverneur Jean-Jacques Titon

Pour télécharger la version audio de l'Edito du Gouverneur, merci de cliquer sur "Lire la suite..."

Lire la suite...

Edito du Président International Mark Daniel Maloney - Octobre 2019

La lutte soutenue et à long terme du Rotary contre la polio définit notre organisation depuis des décennies. Nous avons le droit d'être fiers de tout ce que nous avons accompli au fil des ans.

Nos progrès sont tangibles et remarquables. En 1988, la polio était endémique dans 125 pays, avec plus de 350 000 nouveaux cas par an dans le monde.
Depuis, le Rotary et ses partenaires de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la polio ont réduit l'incidence de la polio de plus de 99,9 %, vacciné plus de 2,5 milliards d'enfants et évité 18 millions de cas de paralysie.

Lire la suite...

Message du président du conseil d’administration de la Fondation - Gary C.K. Huang

Chers amis, la Journée mondiale contre la polio est ce mois-ci et nous sommes confrontés à un défi majeur. Les nouvelles provenant d'Afghanistan et du Pakistan nous disent que nous avons encore du travail à faire et que la polio ne s'éteindra pas rapidement, ni facilement.

Cela signifie surtout que nous sommes plus que jamais nécessaires. Pour réussir, nous devrons maintenir fermement le cap et montrer que notre engagement n'est pas limité dans le temps. Nous irons jusqu'au bout et nous vaincrons cette terrible maladie. Nous redonnerons une vie à ces enfants et à leurs familles, et nous redonnerons espoir aux communautés.

Lire la suite...

Thème du mois : développement économique et local

Pour se développer il faut exister…

Est-ce une simple lapalissade ?

Non bien sûr, sinon cet exposé n’aurait pas lieu d’exister.

Ceci amène à une autre question : savez-vous qu’il existe des « enfants fantômes » ?
Ce sont des enfants sans identité, car non enregistrés à la naissance.

En droit français, le Code civil accorde la première place de sa composition à la définition du nom de famille. Pas de nom, pas d’existence, pas de droits, pas d’obligations, pas de Code civil !

Vous pensez que ces enfants fantômes sont des cas marginaux, mais non, ils sont des centaines de millions à travers le monde.

Fin 2018, la directrice générale de la Banque mondiale estimait que leur nombre avoisinait les 500 millions et que si l’on ajoutait les adultes, ce sont près d’un milliard de personnes qui sont incapables de justifier de leur identité !

Lire la suite pour en savoir plus...

Article de :
Chantal Pasqualini
RC Nice Riviera Côte d'Azur

Lire la suite...

Inbounds story : news de nos jeunes du Youth Exchange Program

Retrouvez tous les mois cette rubrique mise à jour régulièrement

Ce mois-ci :

  • Un reportage très détaillé d'un YE échange court en Russie (vidéo)
  • Le Week-End d'intégration des inbounds

Liiiire la suite...

Lire la suite...

En rapport avec le thème du mois : transmettre le leadership

Nous l’avons tous vu et constaté : le capitalisme tel que le connaissaient les générations qui nous ont précédé a disparu, remplacé qu’il a été par une finance capitalistique pour laquelle l’entreprise n’est plus qu’un prétexte au profit et non plus un moyen de production et d’évolution de la société...

Article de :
Pierre Fransceschi
RC Ajaccio

Lire la suite...

En direct des clubs du District

Cette rubrique est destinée aux actions des clubs du District.
Vous avez une action en cours, future ou terminée pendant l'année rotarienne 2019-2020 et voulez en parler ?

C'est ici !!!

Lire la Suite... viiiiiite !

Lire la suite...

News du Rotaract : Annonce de la Coordination Nationale - Nice - 8 au 10 novembre 2019

Chères Rotariennes, chers Rotariens, chers Rotaractiens et Rotaractiennes du District 1730,

Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu le Weekend de Coordination Nationale (WECN) du Rotaract France à Nice.

Cette CN, organisée par l'ensemble du District Rotaract 1730 a pour objectif de rassembler des rotaractiens de toute la France dans un esprit convivial et festif, afin de partager nos idées, nos valeurs, nos actions et tout ce qui nous rassemble au sein de la grande famille du Rotary.

Traditionnellement organisée du vendredi soir au dimanche midi, cet événement (qui a lieu 2 à 3 fois par an) se compose d'une soirée conviviale le vendredi soir, d'assemblées générales du Rotaract France et de conférences ou d'ateliers de formations divers les matinées du samedi et du dimanche, et d'une soirée de Gala le samedi soir...

Lire la suite pour avoir plus de détails sur l'événement planètaire !

Lire la suite...

"Vu dans la presse" de septembre 2019 (articles classés par ordre alphabétique de clubs)

Tous les articles publiés ce mois-ci (enfin ceux qu'on a vu) dans la presse à propos de nos clubs du District 1730.

Si vous ne vous voyez pas, n'hésitez pas à nous envoyer une copie de votre article dans la presse !

Attention, ici dans cette rubrique, on parle actions, et uniquement actions, entre le 1er juillet 2019 et le 30 juin 2020.
Nous ne faisons pas apparaître les promotions ou articles concernant une seule personne.

Note à propos de la charte graphique : merci de respecter les règles du Rotary en ce qui concerne la charte graphique. Tout article non conforme ne sera pas publié (sauf exceptions)

Merci à Marjolaine Colmar (Rotaract Terr'Azur) pour ses recherches d'articles !

Liiiiire la suite... !

Lire la suite...