Edito du Président International Mark Daniel Maloney - Avril 2020

La famille tient une grande place dans mes pensées, non seulement la mienne et la famille élargie qu'est le Rotary, mais aussi les familles que nous servons dans les communautés. Dans de nombreuses régions du monde, les mères et les enfants sont confrontés à des problèmes vitaux que la plupart d'entre nous n'appréhenderont jamais.

Selon l'Organisation mondiale de la Santé, le risque qu'une femme décède pendant la grossesse, l'accouchement, ou pour des raisons connexes, est environ 120 fois plus élevé, dans les pays à faibles revenus, que dans ceux dont les revenus sont élevés. Il est encourageant de constater que les taux de mortalité infantile diminuent dans le monde, mais 4 millions de bébés meurent encore chaque année, durant les douze premiers mois de leur vie.

En avril, le Rotary va porter toute son attention à la santé de la mère et de l'enfant. Et lorsque nous réfléchissons aux moyens d'agir, nous pouvons nous inspirer de clubs tels que le Rotaract Club de Calabar South-CB, au Nigéria.

Il a fait équipe avec le Rotaract Club de Canaan City (CB) dans le cadre d'un programme visant à enseigner aux mères les meilleures pratiques pour prévenir la mortalité infantile et promouvoir la santé postnatale, aussi bien la leur que celle de leurs bébés. Au Bangladesh, le club de Dhaka North prend en charge les actes chirurgicaux des femmes enceintes ne pouvant s'acquitter des frais d'hospitalisation liés à l'accouchement, et leur fournit gratuitement des médicaments. Je vous encourage, vous et votre club, à vous rendre sur ideas.rotary.org pour découvrir des actions telles que celles-ci, qui aident à sauver les mères et les enfants.

Nous savons également que des millions de personnes – des familles et des communautés entières – ont été arrachées à leurs foyers en raison des conflits, de la pauvreté et des catastrophes naturelles, au cours de la dernière décennie. Mais durant la crise mondiale des réfugiés, le Rotary n'est pas resté les bras croisés.

En novembre dernier, lors de la Journée du Rotary aux Nations unies, nous avons rendu hommage à un boursier d'un Centre pour la paix, ainsi qu'à cinq Rotariens s'efforçant d'aider les communautés de réfugiés, dont Ilge Karancak-Splane, membre du club de Monterey Cannery Row (Californie). Après s'être rendue dans plusieurs campements en Turquie, elle a supervisé une action du Rotary qui a permis de collecter mille paires de chaussures et chaussettes pour les enfants des familles dans les camps – et, plus tard, une action financée par une subvention mondiale visant à l'éducation des enfants réfugiés. En mars, Gay et moi avons eu le privilège de visiter un campement de Torbalı et de constater de visu le bon travail que les Rotariens de Turquie et de Californie accomplissaient auprès des réfugiés syriens.

Les difficultés que rencontrent les mères, leurs enfants et les communautés de réfugiés dans le monde ont de quoi intimider. Mais si nous songeons à la plus grande force du Rotary qui est de connecter le monde, nous pouvons commencer à trouver des solutions. Grâce à notre créativité, nos ressources, notre dévouement et nos réseaux, le Rotary peut et va ouvrir des opportunités pour surmonter ces difficultés.

Courrier du district - Avril 2020

Edito de Jean Jacques Titon, Gouverneur 2019-2020

Mes chers amis, 

Il serait de « tradition », comme j’essaie de le faire en suivant notre calendrier rotarien, que je vous parle en ce mois d’avril de la santé de la mère et de l’enfant … Si le mot clé « santé » est bien celui qui nous préoccupe, nous obsède même en ces temps dramatiquement anxiogènes, mortifères, durant lesquelles les évènements alarmistes s’enchainent à coups de chiffres, de statistiques, de pourcentages, de courbes, d’histogrammes… c’est effectivement la santé qu’il s’agit d’aborder et non de la seule relative à la mère et à l’enfant mais bien celle de la planète tout entière !

Lire la suite...

Edito du Président International Mark Daniel Maloney - Avril 2020

La famille tient une grande place dans mes pensées, non seulement la mienne et la famille élargie qu'est le Rotary, mais aussi les familles que nous servons dans les communautés. Dans de nombreuses régions du monde, les mères et les enfants sont confrontés à des problèmes vitaux que la plupart d'entre nous n'appréhenderont jamais.
Selon l'Organisation mondiale de la Santé, le risque qu'une femme décède pendant la grossesse, l'accouchement, ou pour des raisons connexes, est environ 120 fois plus élevé, dans les pays à faibles revenus, que dans ceux dont les revenus sont élevés. Il est encourageant de constater que les taux de mortalité infantile diminuent dans le monde, mais 4 millions de bébés meurent encore chaque année, durant les douze premiers mois de leur vie.

Lire la suite...

Message du président du conseil d’administration de la Fondation - Gary C.K. Huang

Donner en retour est peut-être ce qui comble le plus, et le Rotary offre d'innombrables possibilités de le faire, notamment en apportant une contribution à la Fondation Rotary. Chaque Rotarien et chaque club peut choisir le niveau de dons qui lui convient.

Lorsque vous donnez au moins 100 dollars par an au Fonds annuel, vous êtes un Bienfaiteur de la Fondation. Multipliez ce don par 10 et vous recevez un PHF (Paul Harris Fellow) – l'un de ceux qui apportent au moins 1 000 dollars au Fonds annuel, au Fonds PolioPlus, ou qui contribuent à des subventions mondiales approuvées. Depuis 1957, nous avons décerné des PHF à plus d'un million de membres.

Lire la suite...

Thème du mois : Avril : La Santé de la Mère et de l'Enfant

Au moment où j’écris ces lignes, la France est en plein confinement sanitaire, pour une durée indéterminée.
La santé de tous est bien au cœur du problème, face à une pandémie soudaine, dont la cause est pour le moment mal cernée. Donc les soins se font par tâtonnements, la prévention s’opère par l’isolement.

La prévention, dans le domaine de la santé, est primordiale.

Il s’agit de mettre en œuvre des actions qui ont pour but d’éviter ou de réduire l’apparition, le développement et la gravité des maladies et des handicaps qui peuvent toucher la population.
La prévention regroupe l’ensemble des dispositions prises dans ce but, celui d’écarter le danger sanitaire, social, environnemental, économique, etc.

Article de :
PDG Chantal Pasqualini
RC Nice Riviera Côte d'Azur

Lire la suite...

En direct des clubs - spécial Covid-19

Retrouvez cette édition spéciale d' "En Direct des Clubs" spécial Actions des Clubs en direction du Covid-19

Liiiiiire la suite !!!

Lire la suite...

"Vu dans la presse" d'avril 2020 (articles classés par ordre alphabétique de clubs des publications de mars 2020)

Tous les articles publiés le mois précédent (enfin ceux qu'on a vu) dans la presse à propos de nos clubs du District 1730.

Si vous ne vous voyez pas, n'hésitez pas à nous envoyer une copie de votre article dans la presse !

Attention, ici dans cette rubrique, on parle actions, et uniquement actions, entre le 1er juillet 2019 et le 30 juin 2020.
Nous ne faisons pas apparaître les promotions ou articles concernant une seule personne.

Note à propos de la charte graphique : merci de respecter les règles du Rotary en ce qui concerne la charte graphique. Tout article non conforme ne sera pas publié (sauf exceptions)

Merci à Marjolaine Colmar (Rotary Antibes Juan Les Pins) pour ses recherches d'articles !

Liiiiire la suite... !

Lire la suite...