Conférence présidentielle de Venise du 18 au 20 mars 2022: Economie et environnement en harmonie

André PICHAUD, notre Gouverneur, nous entraîne à la Conférence.

André avait choisi un entourage purement féminin avec son épouse Isabelle, présidente nommée de leur club, les past-gouverneurs Chantal et Machiko (toutes deux membres du RC NICE RIVIERA COTE D’AZUR) et Dominique, du RC LA SEYNE.

Voici un ressenti rotarien après 5 jours de vie commune.

Le déplacement d’un président du ROTARY INTERNATIONAL en Europe est déjà un gage de réussite pour une Conférence. Lorsque la destination est VENISE, les esprits s’échauffent et les inscriptions affluent.

Les 600 rotariens présents étaient issus de 24 pays, ce qui a permis un brassage intéressant, encore que les conversations de couloirs se déroulaient principalement en italien et en anglais.

Le président Shekhar MEHTA, saisi par l’actualité, a panaché son discours entre l’Ukraine, la lutte contre la pandémie du coronavirus et la gestion de l’Environnement, qui était le thème de la Conférence.

Évoquant l’Ukraine, il est de notre devoir, dit-il d’aider les réfugiés, dans chacun de nos pays, d’aider les populations, de s’attacher aux vies humaines, de préserver les nouvelles générations. Un million de $ ont déjà été levés. D’autres fonds viendront pour affirmer notre capacité à venir en aide.

La COVID-19 a créé un tel choc mondial que le ROTARY a levé des sommes impressionnantes pour lutter contre la pandémie, car il est écouté. Il l’a prouvé avec les 2,2 milliards de $ qu’il a su rassembler en 34 ans de lutte contre la poliomyélite, pour protéger 3 milliards d’enfants.

Notons que USAID (Agence humanitaire des États-Unis pour le développement international) a mis 5 millions de dollars à la disposition de l’Italie pour faire face à la pandémie.

La gestion de l’Environnement est devenue le 7e axe stratégique de la FONDATION. Il faut s’attacher au changement climatique avant qu’il ne soit trop tard, planter des arbres, gérer l’eau.

Sur terre, nous comptons 8 milliards d’habitants à nourrir. Or, il est avéré que s’il y a suffisamment de nourriture pour tous, elle n’est pas accessible à tous… d’où cette nécessité de réaliser une véritable éducation alimentaire.

Dans tous ces domaines, il nous faut déterminer les défis, les comprendre et établir un plan d’action.

 

Notre représentant au board, le Directeur Roger LHORS (RC PONT-AUDEMER) était présent et a prononcé quelques mots en notre nom, saluant l’esprit de service, même en période où les réunions étaient proscrites pour raison sanitaire.

 

Notre past-gouverneur Jean-Jacques TITON, coordonnateur de l’image publique du Rotary,  met en évidence l’effet d’accélérateur de la pandémie sur notre faculté à l’adaptabilité. Il nous démontre comment il faut tout revoir, reconstruire l’économie, changer les comportements, savoir mettre l’accent sur le bien-être et l’inclusivité, afin de réduire les inégalités.

 Il a eu la courtoisie de s’exprimer en anglais, qui était la langue de la Conférence.

 

Une vie à décliner en VERT, désormais

Différents intervenants ont mis en exergue le changement de notre façon de vivre.

Nous sommes dans la société 5.0. La vie en VERT s’est accrue de 38% afin de respecter la planète. Les USA ont vu leurs « talents verts » faire un bon de 237 %.

 

L’environnement est aujourd’hui le 7ème pilier stratégique de la Fondation.                                                                                               

La Conférence a étudié la manière dont les économies peuvent aider à la reconstruction de l’environnement.

Il est évident que les entreprises doivent revoir leur mode de fonctionnement dans la visée d’une production durable et faire toute sa place à la microfinance.

L’accent est mis sur la différence entre l’économie linéaire où l’on produit, puis l’on jette, et l’économie circulaire où les produits sont utilisés, réutilisés et recyclés.

Tout se recycle, même (et surtout) les déchets, qu’ils soient alimentaires ou simplement les eaux usées.

Notre effort doit porter sur les bioénergies, dans le respect de la planète.

Le ROTARY, qui fut longtemps vu comme une organisation humanitaire, veut maintenant se hisser au rang de ceux qui agissent dans l’intérêt de la planète.

Les intervenants, tous de haut niveau, ont développé plusieurs des 17 objectifs de développement durable possibles, définis par l’UNICEF sous l’intitulé de SUSTAINABLE DEVELOPPEMENT GOALS. Tous ces objectifs sont à notre portée, ainsi qu’il a été démontré dans les domaines de la santé et du bien-être, de l’assainissement de l’eau, du développement de l’Énergie propre, de l’innovation en matière industrielle, d’actions sur le climat et encore autres buts.

L’intervention de Nicki SCOTT, au nom de Jennyfer JONES, présidente élue

Nicki est une habituée des réunions de grande envergure, qui maîtrise son image et son propos. Elle est une professionnelle au service des grandes marques (Procter & Gamble, Nestlé, Rolls-Royce) ayant partagé sa vie entre la Grande Bretagne et les États-Unis, se disant citoyenne du monde, rotarienne depuis l’an 2 000.

Pour elle, le ROTARY se décline ainsi : « en travaillant ensemble et en s’unissant dans l’action au-dessus des différences personnelles perçues, il ne fait aucun doute que nous pouvons obtenir un impact plus important et créer un véritable changement durable au profit de toutes les personnes concernées ».

 

La conclusion, par le président Shekhar MEHTA

 

A l’issue de ces réflexions et développements, notre président, heureux d’avoir entendu ces messages d’espoir pour la sauvegarde de la planète, nous incite à agir, car nous pouvons faire beaucoup de choses, envisager la fin du plastique, cette plaie mondiale, agir dans notre région et dans d’autres.

Le tout est d’avoir un projet durable, calculer les traces de carbone, savoir réutiliser les objets.

Tout tient dans le plan d’actions que nous devons élaborer et dans son exécution.

Notre Président insiste sur la nécessité d’appréhender la question à la hauteur de son importance et de la traiter en tant que telle.

En préalable à la Conférence – Reconnaissance des Dons Majeurs

 

La veille de la Conférence un « Évènement de reconnaissance des Donateurs Majeurs » avait lieu lors d’un dîner présidé par le président Shekhar MEHTA.

Chantal et Machiko y avaient été conviées.

Courrier du district - Avril 2022

Edito d'André PICHAUD, Gouverneur 2021-2022 -Avril 2022

Chères amies,

Chers amis,

Dans le calendrier du Rotary, avril est le mois de la santé des mères et des enfants.

Dans le cadre de cet axe stratégique, le Rotary propose des formations, des vaccinations, des kits d’accouchement et des dispensaires mobiles. Les femmes sont éduquées à la prévention de la transmission du VIH à leur bébé, à l’allaitement au sein et à la protection contre les maladies, etc…

Très souvent, ces initiatives sont soutenues par la Fondation Rotary au travers de programmes durables, ce qui en fait leur force.

Vous connaissez donc bien la plupart de ces actions en faveur de la santé des mères et des enfants car elles sont mises en œuvre par le Rotary depuis des années.

Lire la suite...

Message du Président du conseil d'administration de la Fondation 2021-2022 John F. GERM - Avril 2022

Pour accéder au message du Président International d'Avril 2022 veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

https://my.rotary.org/fr/trustee-chairs-message

Lire la suite...

Conférence présidentielle de Venise du 18 au 20 mars 2022: Economie et environnement en harmonie

André PICHAUD, notre Gouverneur, nous entraîne à la Conférence.

André avait choisi un entourage purement féminin avec son épouse Isabelle, présidente nommée de leur club, les past-gouverneurs Chantal et Machiko (toutes deux membres du RC NICE RIVIERA COTE D’AZUR) et Dominique, du RC LA SEYNE.

Voici un ressenti rotarien après 5 jours de vie commune...

 

Article de :
Chantal PASQUALINI, past-Gouverneure

Lire la suite...

Le RYLA 2022

L’édition 2022 du RYLA (Rotary Youth Leadership Awards) du District 1730 a eu lieu les 7, 8 et 9 avril à Saint-Laurent-du-Var.

Lire la suite...

Communiquer sur le Rotary par Jean-Jacques TITON dans le RotaryMag

 

 

"Au-delà d'un savoir-faire pour mener à bien des projets d'intérêt public, les Rotary clubs doivent s'employer à un faire-savoir pour communiquer efficacement auprès de la communauté toute entière. L'ancien gouverneur Jean-Jacques TITON, spécialiste des ressources humaines et du coaching, est le coordinateur de l'Image publique de la zone 13 du RI. Il nous livre son point de vue sur une communication externe du Rotary adaptée aux temps présents et à venir."

Lire la suite...

Vu dans la Presse et les Réseaux sociaux

N'hésitez pas nous envoyer vos articles parus dans la presse à :

courrierdudistrict@rotary1730.org et lesserjc@gmail.com

Lire la suite...