Un peu d'humour

En 2015 après Jésus-Christ, Dieu visite Noé et lui dit :
« Une fois encore, la terre est devenue invivable. Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant ainsi que quelques bons humains. Dans six mois, j'envoie la pluie durant quarante jours et quarante nuits, et je détruis tout !!! »

Six mois plus tard, Dieu retourne visiter Noé et ne voit qu'une ébauche de construction navale.
« Mais, Noé, tu n'as pratiquement rien fait ! Demain il commence à pleuvoir! »
« Pardonne-moi, Tout Puissant, j'ai fait tout mon possible mais les temps ont changé:
- J'ai essayé de bâtir l'arche mais il faut un permis de construire et l'inspecteur me fait des ennuis au sujet du système d'alarme anti-incendie.
- Mes voisins ont créé une association parce que la construction de l'échafaudage dans ma cour viole le règlement de copropriété et obstrue-leur vue. J'ai dû recourir à un conciliateur pour arriver à un accord.
- L'Urbanisme m'a obligé à réaliser une étude de faisabilité et à déposer un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour transporter l'arche jusqu'à la mer. Pas moyen de leur faire comprendre que la mer allait venir jusqu'à nous. Ils ont refusé de me croire.
- La coupe du bois de construction navale s'est heurtée aux multiples Associations pour La Protection de l'Environnement sous le triple motif que je contribuais à la déforestation, que mon autorisation donnée par les Eaux et Forêts n'avait pas de valeur aux yeux du Ministère de l’environnement, et que cela détruisait l'habitat de plusieurs espèces animales. J'ai pourtant expliqué qu'il s'agissait, au contraire de préserver ces espèces, rien n'y a fait.
- J'avais à peine commencé à rassembler les couples d'animaux que la SPA et WWF me sont tombés sur le dos pour acte de cruauté envers les animaux parce que je les soustrayais contre leur gré à leur milieu naturel et que je les enfermais dans des pièces trop exiguës.
- Ensuite, l'agence gouvernementale pour le Développement Durable a exigé une étude de l'impact sur l'environnement de ce fameux déluge.
- Dans le même temps, je me débattais avec le Ministère du Travail qui me reprochait de violer la législation en utilisant des travailleurs bénévoles. Je les avais embauchés car les Syndicats m'avaient interdit d'employer mes propres fils, disant que je ne devais employer que des travailleurs hautement qualifiés et, dans tous les cas, syndiqués.
- Enfin le Fisc a saisi tous mes avoirs, prétextant que je me préparais à fuir illégalement le pays tandis que les Douanes menaçaient de m'assigner devant les tribunaux pour "tentative de franchissement de frontière en possession d'espèces protégées ou reconnues comme dangereuses. »

« Aussi, pardonne-moi, Tout Puissant, mais j'ai manqué de persévérance et j'ai abandonné ce projet. »

Aussitôt les nuages se dissipent, un arc-en-ciel apparait et le Soleil luit.

« Mais tu renonces à détruire le monde ? » demande Noé.

« C’est inutile, répond Dieu, l’Administration s'en charge. »

courrier du district - Juillet 2016

John Germ Président du Rotary International 2016 - 2017

Dans un entretien à " The Rotarian"  notre Président 2016-2017 donne les orientations de son action pour dynamiser notre mouvement. A lire absolument....

Lire la suite...

"Nous ne pouvons pas changer le passé mais l'avenir" Gouverneur Machiko Wakai

Les orientations de l'année 2016-2017 et nos actions indispensable du mois de juillet....

Lire la suite...

L'Assemblée de formation de District à Saint Raphaël

Voir l'ensemble de l'Assemblée de Formation en vidéo et lire le billet de Joël Giacchero sur Saint raphaël...

Lire la suite...

La Fondation Rotary est à mettre au centre de la vie des clubs

 Pour rendre un DRFC heureux :.

 Il suffit de contribuer à notre Fondation au minimum pour 100 $ par membre soit pour notre distict entre 170 000 $ et > sans oublier la participation de chaque club à la lutte contre la Polio.  

Si nous ne collectons pas, nous ne pourrons pas redistribuer...

Lire la suite...

Centenaire de la Fondation Rotary 1917-2017

Un siècle passé à faire le bien dans le monde

L'idée d'Arch Klumph en 1917 d'un fonds de dotation dédié à « Faire le bien dans le monde » est à l'origine de la Fondation Rotary. Grâce à sa vision, à sa détermination et à la générosité des membres du Rotary du monde entier, ce fonds est devenu l'une des principales organisations caritatives au monde.

En savoir plus sur les personnages clés et les événements qui ont fait de notre Fondation une véritable force de bien dans le monde.

Lire la suite...

Les dernières nouvelles de la lutte contre la Polio

Il ne reste plus que 2 pays d’endémie : Pakistan (11cas) et Afghanistan (5 cas).

Nigéria aucun cas depuis le 22 juillet 2014.

Afrique : + de 1,6 année sans cas.

 

Pour la deuxième fois dans l’histoire de l’humanité, une maladie est sur le point d‘être éradiquée

Lire la suite...

La politique de l'effectif des clubs

5 Votre effectif est une des priorités du plan stratègique de club sur les 5 ans à venir.

Quel sera l'evolution sur 5 ans, du nombres de membres, de l'âge moyen du club, des actifs professionnels représentant leur classification,de la politique de fidélisation et de recrutement ?

Lire la suite...

La gestion des clubs

Au 1er juillet, tous les clubs doivent avoir rempli leurs obligations d’information à l’égard du Rotary International  de l'administration pour les obligations de la loi de 1901 et ne pas avoir oublié l'assurance responsabilité civile....

Votre club l’a-t-il fait ?

Lire la suite...

Le Col 2016

Le Col,l'assemblée législative du Rotary à réuni ses 532 délègués, un par district. Notre district était représenté par le PDG André Coeugniet...

Lire la suite...

Citation Présidentielle

La "Citation Présidentielle" à laquelle le Président John Germ  demande  à chaque club de participer vous sera une aide précieuse à la gestion et au développement du club....

Lire la suite...

La communication

Le mégaphone est un excellent moyen de communication, mais son usage est cependant très limité...

Lire la suite...

Un peu d'humour

En 2015 après Jésus-Christ, Dieu visite Noé et lui dit :

Lire la suite...