Le billet de Joël Giacchero

Le principal mythe grec est celui des enfants d’Atrée. Atrée était un personnage maudit des Dieux, pour avoir donné à manger à son frère ses propres enfants. Cela commence bien ! Par la suite, la descendance, les Atrides, se déchaîna et se déchira, incestes, meurtres, parricides, assassinats, d’ailleurs la guerre de Troie leur est imputable. Les Atrides, ce sont des personnages dont la réputation n’est plus à faire : Agamemnon, Ménélas, Clytemnestre, cela se perpétue jusqu’à Iphigénie et bien sûr le dernier, Oreste. La malédiction s’arrêtera avec son jugement sur l’Acropole et son acquittement…

Cassandre en fit partie par alliance, puisqu’elle épousa en deuxièmes noces Agamemnon, son vainqueur. On la cite souvent, surtout en ce moment, sans trop connaître sa destinée. Très belle fille de Priam, roi de Troie, elle séduisit Apollon en personne, qui lui promit en retour le don de prophétie. Absurde pécore : une fois qu’elle eut ce qu’elle avait voulu, elle se ravisa. Pour se venger, Apollon lui cracha à la bouche. Il ne pouvait pas lui retirer le don de prophétie, mais il la condamna à ne jamais être crue. On n’offense pas impunément les Dieux.

Beaucoup de violence dans cette mythologie, mais également quelques histoires plaisantes. Celle d’Aurore et de Tithon (je la dédie évidemment à notre ami Jean-Jacques pour son dévouement au District).

Tithon était un jeune athlète aux abdominaux en forme de barres de chocolat, dont s’éprit follement la déesse Aurore. Elle était immortelle, il ne l’était pas. Elle entreprit Zeus de lui accorder le don des Dieux : l’immortalité. Elle supplia, pleura, menaça de ne plus se lever le matin pour que le soleil resplendisse sur l’Humanité. Bref, Zeus le lui accorda et Aurore put couler des jours paisibles. MAIS, elle avait oublié que les Dieux avaient deux caractéristiques : l’immortalité, mais également la jeunesse éternelle. Elle avait oublié de demander la seconde. Ce pauvre Tithon, après de longues et vaillantes années, commença à décliner, à dépérir, à ne plus se lever, puis à se ratatiner complètement, au point que par pitié Zeus le foudroya, dans d’autres récits il le transforma en cigale.

Enfin, la plus belle histoire que je connaisse dans la mythologie, je vous la dédie pour une bonne rentrée. C’est la merveilleuse histoire suivante, que l’on ne trouve que dans Ovide (Métamorphoses). Les Dieux festoient une fois de plus dans l’Olympe. Etant immortels, ils peuvent festoyer tant et plus, en buvant le nectar des Dieux, l’ambroisie. Il y a tous les Dieux, les grands et les petits. Vous savez que les grecs n’étaient pas en reste. Je ne pense pas qu’ils ont été polythéistes, mais seulement animistes, croyant à une âme ou à un Dieu pour chaque chose.

Au milieu de tous les petits Dieux, il y a Abondance, fils de Cérès, la Terre. C’est un gros garçon joufflu, à qui sa mère a offert une corne, dans laquelle il n’a qu’à mettre la main pour sortir à volonté et à profusion fruits, gâteaux, boissons, etc… ce qui explique son embonpoint précoce et sa tendance à somnoler après les repas. Il y a aussi Pauvreté, qui n’a pas de parents, on ne revendique pas Pauvreté, il est toujours seul. Qui épouserait Pauvreté ? Une petite fille au visage maigre, à la jupe trouée, que tout le monde évite. Elle tombe en arrêt alors devant Abondance endormi et fait tant et si bien qu’elle se retrouve enceinte de ses œuvres. Il en naquit un petit enfant, qui est Amour (il s’agit d’Agapé et non d’Eros le Dieu du désir), qui peut selon les circonstances ressembler à l’un ou l’autre de ses parents, Abondance ou Pauvreté.

Je vous souhaite à tous une bonne rentrée.

Joël GIACCHERO

courrier du district - Septembre 2016

L'illettrisme - Edito du Gouverneur

Comment faire aimer la lecture et l’écriture ?

« La main droite en haut, en l’air, et dites Bi, Bi, la main gauche en bas, et dites Lo, Lo »

Lorsque j’ai commencé à apprendre le français dans une université des Jésuites au Japon, avec une soixantaine d’étudiants de 18 ans, je chantais et dansais en répétant cette série de sons pour m’habituer à la sonorité et l’articulation particulières à la langue française. En effet le programme d’apprentissage était tout d’abord destinée à la maîtrise linguistique psychomotrice.

 

Lire la suite...

Nous connaissons les successeurs du Président John Germ

Les successeurs du Président du Rotary International John Germ sont connus Le Président Elu  2017 - 2018 sera Ian Riseley et le Président nommé 2018 - 2019 sera  Sam Owori. 

voir leur biographie en cliquant sur lire la suite.... :

Lire la suite...

Le Rotary International et sa lutte pour promouvoir l'éducation

Éducation

Aujourd'hui, 67 millions d'enfants n'ont pas accès à une éducation de base et plus de 775 millions de personnes de plus de 15 ans sont illettrées. Notre objectif est de renforcer l'éducation, d'augmenter le taux de scolarisation des filles et l'alphabétisation des adultes...

Lire la suite...

Alphabétisation et Education de base

Le 8 septembre 2016 consacrera à Paris le 50ème anniversaire de la Journée internationale de l'alphabétisation.

 

Près de 263 millions d'enfants dans le monde n'ont pas accès à une éducation de base et près de 775 millions de personnes âgées de plus de 15 ans sont illettrées.

Lire la suite...

Le District 1730 et la lutte contre l'illettrisme

L'alphabétisation est l'acquisition des connaissances et des compétences de base de lecture et
d'écriture. C’est un droit fondamental de la personne humaine.
L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a été instruite (par une scolarisation ou autre)
mais que cet apprentissage n'a pas conduit à la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul ou
bien que cette maîtrise a été perdue.
L’alphabétisation et la lutte contre l’illettrisme font partie des priorités du
Rotary International.

Lire la suite...

Le district 1770 en pointe contre l'illettrisme

Le district 1770 est l'initiateur de la "Dictée nationale  du Rotary" qui aura lieu cette année pour la 3ème fois. Il serait bien que nous y participions...

Lire la suite...

Dernières nouvelles de la Polio

Le célèbre chanteur Donovan devient ambassadeur du Rotary contre la polio....

Lire la suite...

La Fondation Rotary dénomée TRF (The Rotary Foundation)

De l'intérêt, pour tous de contribuer aux différents fonds de la Fondation et en particulier la participation au fonds annuel pour obtenir des subventions de district ou mondiales conséquentes... 

Lire la suite...

La Citation Présidentielle : l'outil en ligne

ÉLIGIBILITÉ
Pour recevoir la Citation présidentielle, les clubs doivent effectuer deux activités obligatoires et d’autres activités au choix dans chaque catégorie. Certains résultats sont validés en fonction des informations saisies dansRotary Club Central. D’autres activités le sont automatiquement dès qu’une action spécifique a été initiée. Ce mois évoquons l'outil en ligne...

Lire la suite...

Suggestions

Pour que chaque membre du club puisse profiter des fonctions mises à sa disposition par le Rotary international et par le District il est souhaitable de contrôler les bases de données et d'effectuer les mises à jour de Rotary Club Central... 

Lire la suite...

Le Rotary Club Rhein-Selz et ses amis au secours des enfants blessés lors de l'attentat du 14 juillet

L'amitié n'est pas qu'un mot,les Rotariens du club de Rhein-Selz avec leurs amis ont décidé d'apporter leur aide aux enfants blessés victimes de l'attentat du  14 juillet. Pour cela ils ont imaginé un périple en vélo de Saarbrücken à Nice au cours duquel ils ont collecté de l'argent. Les RC de Nice accompagnés par les rotariens du district d'origine allemande ou germanisants ont reçu les courageux sportifs et leurs accompagnants. En cliquant sur lire la suite, vous pourrez voir la vidéo et l'article de Nice-Matin relatant ce généreux exploit....

Lire la suite...

Le billet de Joël Giacchero

« Je préfère la Mythologie à l’Histoire, car la Mythologie commence en Fable et se termine en Vérité, l’Histoire c’est le contraire ». Jean Cocteau.

Lire la suite...

Le "Youth Exchange Program" dans notre district

 Le Youth Exchange est une expérience très gratifiante  parce que le jeune :

• Fait office d’ambassadeur de son pays et de sa collectivité.

• Découvre une culture étrangère et s’adapte à un nouveau mode de vie.

• Noue des amitiés   non seulement au sein du pays d’accueil mais aussi avec des étudiants du monde entier.

• Se familiarise avec les coutumes et les réalisations des peuples d’autres pays.

• Rentre doté d’une meilleure connaissance de soi et de sa propre culture,et sensibilisé aux questions mondiales.

• Assume un rôle de leadership grâce aux leçons tirées de son expérience.

• Rapporte des souvenirs inoubliables.

Lire la suite...

Humour

C'est un petit garçon et son papa qui regardent les bateaux dans le port:
Le petit garçon voit un paquebot au loin et demande:
"papa, c'est quoi le gros bateau là bas?"
Le papa répond fièrement: "Ca, mon fils, c'est un paquebot"
-Ah oui, et ça s'écrit comment Paquebot?
Le père épelle : "P-A-Q-U-E-B-O-T"
Le fils voit alors un deuxième bateau.
"Et celui là, là, c'est un PAQUEBOT aussi, Papa?
Le père répond encore plus fièrement: "Non ça c'est un YACHT"
"Ah bon et ça s'écrit comment Yacht?
-Non, t'as raison, en fait c'est un Paquebot."

Une autre sur la culture musicale et la rentabilité...

Lire la suite...