Edito Machiko

L’année 2016-17 touche à sa fin.

Quelle année mouvementée !

J’avais souhaité « la paix » dans notre district.

J’avais visualisé dans mon cœur notre district, avec tous les Rotariens, Rotaractiens et Interactiens, la main dans la main, portant haut nos valeurs si bien synthétisées dans la nouvelle version du critère des quatre questions :  « Est-ce vrai ? » « Est-ce juste ? » « Est-ce source de bonne volonté et d’amitié ? » « Est-ce équitable et bénéfique pour chacun ? »

Le rideau pour cette année s’était levé avec l’inoubliable Assemblée de Formation de District qui s’est déroulée à Saint-Raphaël, dans une approche totalement nouvelle, en live, dans un cadre de « Talk Show » pour vous présenter nos actions prioritaires. Nous avons rempli l’amphithéâtre de 330 places.

Je vous ai sollicités pour concrétiser le thème émis par notre président John Germ : « Le Rotary au service de l’Humanité », en vous engageant principalement sur des actions professionnelles et sur des actions Jeunesse, dans le cadre du Centenaire de la Fondation Rotary.

Ayant moi-même été bénéficiaire du programme de « Student Exchange », je tenais à accueillir tous ces jeunes étudiants, arrivés de divers pays, participant à ce formidable mixage humain.

Il ne faut pas oublier qu’il s’agit de l’un de nos plus anciens programmes, base de notre objectif d’entente entre les peuples et de paix.

Alors jeune Rotarienne en 1986, j’ai pu assister à la Conférence de District à Cannes sous le gouvernorat d’Adrien Corbière-Médecin. J’ai alors pu prendre la mesure du rayonnement du collier qu’il portait.

Au début du mois d’octobre, l’Université d’Été s’est tenue à Cannes, réunissant 150 représentants de club.

En Novembre, notre district était présent à l’ONU, NY, USA, pour recevoir le prix de « Entreprise Responsable ». J’ai pu assister à la journée Rotarienne à l’ONU, avec deux jeunes créateurs d’entreprise, aux côtés de l’initiateur de cette action. « La paix sociale » doit être réalisée dans le monde entier, ce qui est en conformité avec notre idéal « Rotary au service de l’Humanité ». Notre Fondation Rotary a contribué à la réussite de cette action.

La remise du prix littéraire des Rotary Clubs des Pays Francophones a été attribué aussi en novembre à Antoine Leiris, comme lauréat du prix (« Vous n’aurez pas ma haine »). Nous avons partagé le message de l’amour à la place de la haine.

En Décembre, la remise de charte au « Rotaract Terr’Azur » avec 4 clubs parrains fut une grande joie pour moi.

L’IRL entrepreneuriat a pris naissance grâce à l’animateur hors-pairs notre Monsieur Action Professionnelle.

En Janvier, le séminaire de mi-parcours s’est déroulé dans le couvent Royal de Saint Maximin, un lieu magique de sérénité destiné aux Présidents de club, aux ADG et tous les responsables des actions.

Ce fut un moment de réflexion et d’échange qui nous a fait prendre conscience véritablement de la nécessité de la formation dans les différents domaines : contributions à la Fondation, mode opératoire d’obtention des subventions mondiales, nouvelles mesures adoptées au Conseil de Législation, etc.

En mars, toutes les forces des Rotaractiens et des bénéficiaires des programmes jeunesse ont organisé cette magnifique soirée de Gala pour la paix. Nous avons compté 200 participants. Avec la subvention de district de la Fondation, cette soirée a pu générer un don de 7000 € en faveur de l’association « MIR » qui s’occupe de l’insertion des jeunes en difficulté. Quelle belle image de solidarité entre les jeunes !

Ce fut aussi la démonstration d’une entente intergénérationnelle, puisque nous avons pu réunir l’ancienne boursière de la Fondation et les familles des Youth Exchange.

Et fin mars, les students exchange, inbound de toute la France se sont rencontrés à la Rochelle dans le cadre des Journées Rotariennes de la Jeunesse. Notre Président John était au rendez-vous.

Cet évènement s’étant déroulé au même moment que le SFPE de mon successeur Philippe, je n’ai pas pu accueillir les présidents élus comme il est de coutume. Philippe a pourvu à mon absence.

Et fin avril, s’est déroulée la Conférence de district et les jeux « Tête et Jambes ». Nous avons pu réunir 250 participants à la Conférence, dédiée à la Paix.

Le lendemain, nous avons eu ce rassemblement innovant des Rotariens, familles des Rotariens et des amis des Rotariens, qui affichaient leur bonheur d’être ensemble… Nous avons dépassé les frontières entre les clubs. C’est ainsi que nous avons fêté les 100 ans de notre Fondation.

Cette année, nous avons réussi à faire bouger les lignes, tant par la réalisation d’actions concrètes que par la mise en valeur de notre image publique. La presse écrite locale, comme la télévision TV FR-3 nous ont accompagnés.

Je me suis attachée, lors des visites de club, à apporter mon soutien aux clubs dont l’effectif était inférieur à 20 Rotariens. Mon objectif était de les encourager à prendre des mesures de renforcement  par fidélisation et par recrutement.

Contrairement à mes idées préconçues, ces clubs se distinguent par leur capacité de mobilisation des membres et par la qualité des actions qu’ils mènent.

Petits ou grands, beaucoup de clubs ont respecté mon vœu de ne pas me faire un cadeau personnel mais de privilégier la Fondation en faisant un don significatif en cette année de Centenaire.

 

Certains Présidents ont évoqué la difficulté d’être assidus aux manifestations du District, qui sont toujours organisées un samedi… Effectivement, avec la charge des jeunes enfants, la charge professionnelle de plus en plus stressante, je comprends la position de chacun.

Je comprends aussi la position de notre président John Germ, lorsqu’il prône la souplesse et la diversité de l’effectif.

Tant que nous n’aurons pas mis à jour les vrais freins des Rotariens, comment envisager la fidélisation ?

Mais quel bonheur de trouver ces mêmes présidents qui font route pour assister à la Conférence de District, en me disant, « c’est pour toi, que nous sommes venus »

J’ai eu le grand honneur de visiter les clubs Rotaracts. Ils sont moins nombreux que les clubs rotariens,  mais ils m’émerveillent avec leurs actions si originales, de ce fait ils attirent du monde. Je me rappelle qu’une Rotaractienne m’a presque fait pleurer lorsqu’elle m’a dit : « ça ne fait pas longtemps que je suis au Rotaract. Tu es mon gouverneur et tu resteras dans mon cœur ! ».

En parallèle, cette année a été marquée par les mesures structurelles prises à la fois par le dernier Conseil de Législation, mais aussi volontairement par vous, chers Rotariens, au sein de notre District. Une  majorité importante des Rotariens a voté pour le changement du mode électoral de gouverneur et délégués à toutes les instances au sein du Rotary. J’ai proposé ce changement, pour que les clubs soient investis de leur pouvoir de décider leur avenir… C’est le moyen pour que les Rotariens se sentent responsables de leur avenir, l’avenir du Rotary, puisque « nous ne pouvons pas changer le passé, mais l’avenir ! »

Le Rotary International a un mode de fonctionnement, codifié dans le Manuel de Procédure et le Rotary Code of Policies. Beaucoup de problèmes dans notre district viennent de la méconnaissance de ces règles par les Rotariens, même parfois responsables de haut niveau, d’où le besoin d’une formation permanente et aussi un conseiller en affaires juridiques pour opérer à la fois la distinction et l’harmonisation entre les règles du Rotary et celles du droit français.

Maintenant, les clubs comprennent le mécanisme d’abondement par la Fondation Rotary, il est aussi urgent d’organiser des formations sur le mode opératoire de demande de subventions mondiales. La possibilité offerte par le système de subvention de district dépend essentiellement des versements de Clubs Rotary du District, et donc, du développement de l’effectif de club.

Les clubs bénéficiaires de ces subventions doivent comprendre que c’est à eux aussi de porter haut le bienfait de la Fondation pour que toutes les communautés locales entendent leur voix, ce qui doit faire partie de condition d’octroi pour des clubs demandeurs pour la même action en deuxième année.

Mon seul regret est de n’avoir pas réussi à organiser une grande marche Polio, en raison du durcissement des mesures de sécurité dans les lieux publics.

Tout au long de l’année, je n’ai pas pu remercier publiquement toute ma fidèle équipe de district. Pourtant tout le monde reconnait les qualités de chacun, en me répétant « Tu as une équipe de rêve !»  Oui, ma dream team est composé des 5 mousquetaires, Diny, Gilles, Bernard F, Jean Paul R et Hassan, tous mes ADG, Erick, Michel S, Yves, Jacqueline, Laetitia, Gatien, Joseph, Jean T, Marc, Georges, Philippe et Patricia, tous les Présidents de commission : Raymond, Jean-Jacques, Jean-Philippe, Jean-Paul, Valérie, Jean-Pierre D, Antoine, Ute, Bérengère… Je n’oublierai jamais leur soutien sans faille.

Je tiens à souligner ma gratitude infinie pour le soutien moral dont j’ai pu bénéficier des Past-Gouverneurs, Chantal et Jean, qui ont beaucoup œuvré pour le District, pour moi. Et bien sûr mon Vice-Gouverneur Raymond et son épouse Anne. Mon conseiller en communication, PDG Bernard A. Je remercie aussi pour les conseils que j’ai reçus des PDG Guy-Philippe et   Jo. Ainsi bien sûr que tous les autres que je n’ai pas pu citer ici. Encouragements ou critiques, chacun a apporté sa pierre à l’édifice 2016-2017.

Je n’aurais pas pu réaliser tout ce que j’ai cité toute seule, moi, qui ai un énorme handicap, pour m’exprimer déjà correctement en Français… mais grâce à vous, à votre générosité et bienveillance, j’ai pu tisser un lien d’amitié et de confiance, que j’enchérirai toute ma vie. Je peux dire maintenant haut et fort que « l’aspect AMICAL » est la dimension centrale de notre mouvement. Ensemble nous pouvons aller plus loin… et ensemble nous pouvons continuer à nous motiver, nous impliquer et nous engager !

Il ne me reste plus qu’un mois pour tout accomplir…. Nous y arriverons ensemble !

courrier du district - Juin 2017

Edito Machiko

Chers amis Rotariens, Rotaractiens et Interactiens,

 

L’année 2016-17 touche à sa fin.

Quelle année mouvementée !

J’avais souhaité « la paix » dans notre district.

J’avais visualisé dans mon cœur notre district, avec tous les Rotariens, Rotaractiens et Interactiens, la main dans la main, portant haut nos valeurs si bien synthétisées dans la nouvelle version du critère des quatre questions :

« Est-ce vrai ? » « Est-ce juste ? » « Est-ce source de bonne volonté et d’amitié ? » « Est-ce équitable et bénéfique pour chacun ? »

Lire la suite...

Message du Président John Germ

Chaque mois, le président John Germ écrit un message sur le thème du mois. Ces messages sont toujours d'une grande qualité et un outil pour nous permettre d'être des Rotariens efficaces. Cliquer sur ce lien pour les lire :

Message du président mois après mois

Message du président du conseil d’administration de la Fondation

Le Président Kalyan Banerjee

PRÉSIDENT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA FONDATION ROTARY 2016-2017 présente son message :

Cliquer sur ce lien pour lire ce message

LES AMICALES D’ACTION DU ROTARY

 Les Amicales d’action du Rotary aident les clubs et les districts à planifier et à mettre en oeuvre des actions humanitaires ou de développement local dans leur domaine d’expertise. Elles sont animées par des Rotariens, leurs proches et des Rotaractiens engagés qui ont une expertise et une passion pour un domaine particulier.

COMMENT FONCTIONNENT-ELLES ?
• Elles sont autonomes vis-à-vis du Rotary International, possèdent leurs propres règles, fixent leurs cotisations et ont leur propre structure administrative.

... Cliquer sur lire la suite pour avoir toutes les informations

Lire la suite...

Les amicales de loisirs

Les Amicales du Rotary sont des associations autonomes regroupant des membres partageant la même passion. Faire partie d'une Amicale est un excellent moyen de sa faire des amis dans le monde entier.

Comment devenir membre d'une Amicale ?

Elles sont ouvertes aux Rotariens, aux membres de leurs familles ainsi qu’à tous les participants (anciens ou actuels) aux programmes du Rotary et de sa Fondation. Vous pouvez contacter une Amicale directement grâce à cet annuaire. Vous pouvez également sonder nos groupes de discussion pour trouver des membres du Rotary ou du Rotaract qui partagent vos centres d'intérê.

Pour plus d'informations, cliquer sur lire la suite...

Lire la suite...

IYFR Riviera Côte d'Azur

L’International Yachting Fellowship of Rotarians (IYFR) a été crée en Angleterre en 1947. L’IYFR Riviera Côte d’Azur, amicale internationale des Rotariens plaisanciers, a vu le jour en avril 2011. Depuis sa création, quatre Commodores ont commandé successivement la “passerelle“ composée de “Mariners“. Le Commodore est élu chaque année. La flotte commandée actuellement par Jean Jacques Frantz de l’E Rotary Riviera Côte d’Azur est composée de 31 membres. Peut devenir membre de la flotte, tout rotarienne ou rotarien, tout rotaracienne ou rotaracien et leur conjoint.

Lire la suite...

L'amicale des Golfeurs Rotariens

Elle a été fondée par mon regretté ami Robert Duperret ancien gouverneur 2006-2007 du district 1750.

Actuellement le bureau national est ainsi constitué :

–        President  Michel Hervy : RC Bayonne Biarritz Adour

–        Secrétaire Michel Plourde : RC Millau Saint Afrique

–        Trésorier Guillaume Lafarge :

–        Capitaine des jeux Joel Gibaux : RC Vitry Le François

–        Web master Dominique Perrot :  RC Château Thierry

–        Protocole Christophe Wendling : RC Strasbourg Europe

Lire la suite...

Les amicales

En ce dernier mois de l’année rotarienne, nous vous invitons à découvrir les amicales du Rotary et à les rejoindre.

Nouer des liens d’amitié, partager des passions, des loisirs, ou simplement la même profession, voilà le but de ces amicales.

Le contact peut s’établir autour d’une action ou d’un combat à mener dans le cadre des objectifs du Rotary.

 

Sachons ramener nos actes et nos attitudes au fondement de notre mouvement, qui tient au comportement de l’être humain. Tout se situe dans la relation interpersonnelle au sein du club, au sein du district, en vue d’améliorer l’action commune, dans une parfaite éthique.

Une amicale rotarienne produit un effet multiplicateur à nos objectifs.

 

« Le rassemblement des citoyens dans les associations… est une condition nécessaire au fonctionnement de toute société civilisée bien structurée » Vaclav Havel – homme d’Etat tchèque.

Lire la suite...

La Polio newsletter

C'est le moment de redoubler nos efforts, afin que nous puissions marquer l'une des plus grandes réalisations en santé publique de l'histoire : une vie sans polio pour chaque enfant maintenant et pour les générations futures.

Cliquer sur ce lien : Polionewsletter N° 58 - 10 mai 2017.pdf

Journal du YEP

 

MAI 2017 : MOIS DE L’ACTION JEUNESSE (avec un peu de retard)

Dans le calendrier rotarien, le mois de mai 2017 est officiellement le mois de l’Action Jeunesse. Pourtant, ceux qui suivent notre actualité de plus près auraient pu penser qu’il s’agissait du mois de mars 2017, je vous laisse en juger :

• du 1er au 3 mars à Fréjus : 24 jeunes (un record) ont participé au RYLA,

• le 3 mars à Fréjus : plus de 200 personnes ont assisté au GALA POUR LA PAIX organisé par tous les programmes « Jeunesse » du District (Interact, Rotaract, RYLA, Youth Exchange)...

Pour lire la suite du ournal du YEP, cliquer sur lire la suite

Lire la suite...

Le Billet de Joël Giacchero

Définition d’un "confrère" par E ALLAIS

« Être totalement inculte, ignare et stupide exerçant inexplicablement le même  métier que soi »

Il faut cesser de concevoir le monde tel que je suis ,hier la fête des voisins que je célèbre avec attention chaque année permet de sortir des limites de ses portes pour aller à la rencontre de son prochain comme disent les Chrétiens, qui n’est souvent autre que son voisin, mais le mot était sans doute trop cru et prochain ( qui n’existe que dans la traduction des Evangiles )beaucoup plus flou…

Il en va de même pour les peuples qui nous entourent. Voltaire réservait son admiration pour les Chinois du bout du monde et écrasait de son mépris pour ne pas dire de sa haine nos voisins de palier Juifs et Arabes. Puisse le Rotary nous aider à aller vers l’autre la main tendue sans cacher sous le mépris la peur que souvent nous inspire notre voisin de palier

Joël Giacchero

Humour

Après de multiples entretiens pour un job de secrétaire, le patron décide de convoquer trois finalistes en leur envoyant un courrier accompagné de 1000 euros.

Le jour dit, la première candidate dit :

- Monsieur, vous avez mis, par erreur, 1000 euros dans l'enveloppe. Les voici.

La seconde : - Merci pour l'avance. J'en avais vraiment besoin.

La troisième : - J'ai placé les 1000 euros en bourse et en ai retiré 1500. Je vous rends 1000 euros et garde le solde.

Question : Laquelle des postulantes a été embauchée ?

Réponse : La blonde à forte poitrine !